Le projet Vieux-Châtel

Voilà plus d’une année que le projet lauréat du concours a été désigné et depuis lors tous les partenaires, le bureau 123Architekten, Bienne et Égü, Architectes paysagistes, les ingénieurs, les différents services de la Ville et du Canton de Neuchâtel ont oeuvré pour mettre sur pied un projet crédible que la Coopérative est fière de vous présenter ci-dessous.

Plans

Plan de la CoopérativePlan de la Coopérative

Situation

La coopérative d’en face

Le terrain loué par la coopérative d’en face bénéficie d’une situation urbaine de grande qualité. Côtoyant un jardin public, à proximité de la gare et du lac, ce lieu est propice à développer une vie de quartier exaltante. L’Association Vieux-Châtel est d’ailleurs très active depuis des années, des petits commerces fleurissent, la Cité universitaire est à deux pas, il y a tout pour développer un cadre de vie exceptionnel.

La cour de la coopérative

En montant quelques mètres la rue Edmond-de-Reynier, on entre dans une petite cour par le côté Est. L’accès principal du nouveau bâtiment ainsi que celui de la salle commune, de la buanderie et des entrées des appartements situés dans les anciens bâtiments se font par cette petite cour qui officie comme espace de rencontre principal.

Architecture

Bâtiment neuf

Érigé sur les anciennes serres de la Ville, avec une structure simple et un revêtement de façade agréablement sobre, ce nouveau bâtiment comprend 18 appartements. Sa forme irrégulière donne à chaque appartement un cachet différent selon son emplacement dans l’espace.

Au rez-de-chaussée, soit au niveau de la cour de la coopérative, se trouve l’entrée principale, quatre grands studios, les locaux secondaires, ainsi qu’un garage à vélos vaste et facile d’accès. Le hall d’entrée permet d’atteindre rapidement le cœur du bâtiment. La cage d’escalier, baignée de lumière naturelle provenant de deux grandes verrières, devient un lieu de rencontre et le prolongement de la cour à l’intérieur du bâtiment. Des ouvertures, depuis les cuisines des appartements donnant sur la cage d’escalier autour des puits de lumière, permettent d’une part, une interaction avec les voisins, et d’autre part, un apport de lumière naturelle à l’arrière des appartements.

L’organisation des quatorze appartements suit la même logique. Chacun est composé d’un grand espace ouvert, partant de la fenêtre intérieure de la cuisine jusqu’à la loggia dans l’angle du séjour qui inclut le coin repas. Les grandes fenêtres apportent une belle lumière dans toutes les pièces.

Le bâtiment neuf répond non seulement au standard Minergie P mais est construit avec des matériaux écologiques. Les panneaux photovoltaïques prévus en toiture assurent, pour une partie, la propre production d’électricité de la coopérative.

Bâtiments existants

Les anciens bâtiments, qui se tiennent au Sud de la cour de la coopérative, abritent la salle commune et la buanderie, trois appartements duplex et les caves avec locaux communs.

Les entrées de ces appartements distribuent, par deux demi-niveaux, les chambres en bas, et le séjour, coin manger et cuisine l’étage au-dessus. Dans le même esprit que la cage d’escalier du nouveau bâtiment, une relation visuelle directe sur l’espace de rencontre depuis les cuisines est offerte. Les deux toitures terrasses sont communes à tous les habitants de la coopérative et accessible par des escaliers extérieurs.

Le jardin public de Vieux-Châtel

Le nouveau jardin public devient un espace de rencontres pour le quartier. Il est aménagé comme un jardin communautaire. Le système des couches des anciennes serres est maintenu. Ces « petits potagers » peuvent-être loués et entretenus par les résident·e·s du quartier.

Dans le parc encadrant le jardin communautaire, assis·e·s sur un banc, le dos contre le mur baigné par le soleil, un festival de couleurs s’offre aux regards des passant·e·s prenant le temps de s’arrêter. Entouré d’abricotiers et de pêchers, complété par des cognassiers, mirabelliers et pruniers, les « petites loges » le long du parc perchées au-dessus de la cour du Vieux-Châtel, envoient des clins d’œil aux passant·e·s les invitant à prendre un verre à l’ombre de la pergola. Ici, le parc public et la cour de la coopérative se rencontre, à l’endroit des espaces communautaires de la coopérative.